QUEL SHAMPOOING ?

Si vous avez les cheveux secs, il est conseillé de se laver les cheveux une fois par semaine, voire tous les 10 jours si l’on a des cheveux ultra secs et que l’on ne vit pas dans un lieu trop pollué. Pour les cheveux gras, 2 à 3 fois par semaine avec un shampooing très doux. Quant aux cheveux normaux, le rythme d’une fois tous les 6 à 7 jours conviendra.
Vous savez certainement si votre shampooing vous convient, mais si vous avez une doute, le meilleur test est la souplesse du cheveu avant l’application du baume démêlant. Si le cheveu est trop dru, emmêlé et sec après le shampoing, c’est que le produit est trop alcalin pour vous. Ce qui signifie que les composants utilisés dans le shampooing sont trop agressifs, pas assez nobles.
Le shampooing assèche alors le cuir chevelu et rend le cheveu rêche et terne.
Par conséquent, trouvez le produit qui laissera vos cheveux soyeux. N’hésitez pas à améliorer un shampooing trop détergent en y ajoutant des huiles, du beurre de karité, des laits d’avoine ou d’amande …
Lors du shampooing, massez les cheveux et le cuir chevelu délicatement avec la pulpe des doigts (pas les ongles), les cheveux mouillés sont particulièrement fragiles. Soignez le massage car la stimulation du cuir chevelu, en favorisant la circulation sanguine, renforce les racines et favorise la pousse.

Les produits naturels doivent avoir votre préférence pour l’excellente raison qu’ils sont les mieux adaptés à la texture capillaire (c’est la même chose pour la peau). Toutefois, il n’existe pas vraiment de règle en matière de produits naturels.
Un produit 100% naturel peut être très alcalin (par exemple le savon de Marseille).
Et un produit qui n’est pas 100% naturel peut se révéler doux et hydratant pour le cheveu mais peut être nocif à long terme (par exemple le silicone qui lisse et fait briller les cheveux mais qui finit par les étouffer).


L’APRES-SHAMPOING ou MASQUE :
Plutôt indispensable. Il neutralise l’action asséchante des agents lavants et de l’eau calcaire. Il est recommandé pour assouplir, nourrir et hydrater les cheveux.
Le temps de pose est en moyenne de 20 minutes et le rinçage s’effectue à l’eau tiède.
Poser votre après shampooing, laisser agir un 1/4 d’heure puis après seulement ce laps de temps, démêler vos cheveux. Si vous les démelez alors qu’ils n’ont pas encore absorbés les nutriments vous risquez de les casser. Faites un léger massage mèche par mèche, pour bien faire pénétrer le soin, avant de rincer.
Si vous avez les cheveux gras ou en excellente santé, peut être pouvez vous vous en passer.
Ou bien après un bain d’huile, vous pouvez aussi ne pas ressentir le besoin d’en utiliser.
__

LES SOINS :
Ce sont bien eux, les soins, qui apporteront à votre chevelure tous les nutriments dont ils ont besoin pour rester souples et brillants.
Et là, nous ne sommes pas toutes égales. A chacune ses recettes, car ce qui convient à l’une ne donnera pas forcément le même résultat sur les cheveux de l’autre. Il ne faut donc pas hésiter à tester, et surtout, à privilégier autant que possible les produits naturels. Ils seront bien plus efficaces même si le résultat n’est pas immédiat, vous le verrez assez rapidement.
Dans certains cas, de passer du chimique au naturel peut être spectaculaire, en particulier pour les cheveux complètement déshydratés et agressés.

Préférez des huiles naturelles pour les soins. Il vaut mieux les utiliser chaudes, puisque la chaleur diminue leur viscosité et facilite la pénétration dans le cheveu. La chaleur permet également d’en utiliser moins.
Toutes les huiles sont bonnes. La Rolls des huiles de soin est toutefois le beurre de karité, car il détient le pouvoir hydratant le plus puissant, mais permet également un démêlage plus facile. L’huile de germe de blé est très nourrissante.
L’huile d’olive assure brillance et souplesse, tout en adoucissant le cheveu, mais son odeur peut déplaire. Elle est cependant à recommander.
L’huile de jojoba, qui est très vite absorbée est très bien également.
On peut faire des mélanges, des cocktails qui accroissent l’efficacité des huiles.
On peut en utiliser plusieurs en même temps : huile végétale de coco, huile d’argan, huile d’inca inchi, huile de monoï, huile de palme …
On peut ajouter de la poudre de phytokératine, qui est un extrait de blé humectant et assouplissant pour les cheveux déshydratés.

On peut aussi choisir des huiles essentielles adaptés à son type de cheveu.
Chacune fera en fonction de son temps libre et de son budget.

Pour un soin profond des cheveux secs, l’idéal est de faire un bain d’huile chaude sur cheveux propres.
Il est vrai qu’en général on le fait sur cheveux sales, mais c’est dommage.
Libérés de toute poussière, les cheveux et le cuir chevelu bénéficient pleinement des nutriments des huiles (acides aminés, vitamines H, A). Et le résultat n’en est que meilleur.
__

LE SECHAGE :
Si vous le pouvez préférez un séchage à l’air libre. Les brushings répétés dessèchent les cheveux.
Si vous avez les cheveux très frisés, vous pouvez utiliser un sèche-cheveux à moyenne température avec un embout peigne, à longues dents. L’action combinée de la chaleur et de l’embout peigne, permet de détendre légèrement les cheveux sans endommager la fibre capillaire.
Enfin, évitez de sécher vos cheveux tous les jours, car vous risquez de les dessécher.
__

Quelles huiles essentielles ?
cheveux gras : le cyprès, le géranium, le citron et le laurier noble rééquilibrent la production de sébum.
cheveux secs : l’ylang-ylang, le géranium, le santal albal aident à l’hydratation des cheveux secs.
cheveux foncés : la sauge, le romarin apportent plus de brillance et de lumière aux cheveux bruns et chatains foncés.
cheveux blonds : la bergamote à un pouvoir déjaunissant, la camomille apporte plus d’éclat. La bergamote ne peut cependant pas être utilisée sous le soleil (photosensibilisante).
cheveux roux : la mandarine rouge accentue les reflets roux. Pour plus de reflets auburns, essayez les shampooing au henné naturel.
démangeaisons : le cèdre, le cyprès, aident à calmer les démangeaisons du cuir chevelu.
pellicules : le romarin, le tea tree, le pamplemousse, le cyprès, la sauge sclarée aident à empêcher l’apparition des pellicules.
chute de cheveux : sauge sclarée, carotte, lavande vraie.
poux : la lavande, la menthe, le tea tree repoussent les parasites.
apaisant : la lavande, la mandarine.
rafraîchissant et parfumé : l’eucalyptus, le pin, la menthe, l’absolu de jasmin.

__

ECLAT DES CHEVEUX BLONDS
Ajouter à votre crème démélante : 5 gouttes d’huile essentielle de camomille et 5 gouttes ylang ylang. Laisser poser 20 mn.
__

SOIN COMPLET POUR CHEVEUX ABIMES :
Beurre de karité : 100 g
Huile végétale d’Argan : 50 ml
Huile végétale de Jojoba : 25 ml
Huile végétale de Germe de blé : 25 ml
Faites fondre au bain-marie le beurre de karité avec les huiles végétales en remuant.
Mettez en pots.
Réchauffer votre flacon en le déposant dans de l’eau très chaude avant application.
Appliquez sur cheveux mouillés en massant et enveloppez d’une serviette humide chaude.
Laissez agir 30 min puis faites un shampooing.
Puis ajouter à votre crème démêlante :
HE Ylang ylang : 12 gouttes
+
HE Citron (pour cheveux clairs) : 8 gouttes
ou
HE mandarine (pour cheveux roux) : 8 gouttes
ou
HE Romarin (pour cheveux bruns ou chatain foncé) : 8 gouttes

__

RECETTE de Crème démêlante sublime aux protéines de soie
CONTENANT : flacon 100 ml
INGRÉDIENTS :
• 45 ml d’eau florale de camomille matricaire ou allemande
• 30 ml d’huile végétale de bourrache
• 30 ml d’huile végétale de baobab
• 3 g de cire d’abeille bio
• 5 g d’oléine de karité
• 2 cuillères à moka de glycérine végétale
• 1 cuillère à moka de protéines de soie
• 10 gouttes d’ylang ylang
• 10 gouttes d’orange douce
• 10 gouttes de citron
• 7 gouttes de vitamine E
• 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse1- Dans un bol verser les 2 huiles végétales, l’oléine de karité et la cire d’abeille
2- Faire fondre au bain-marie
3- Mélanger l’eau florale, la protéine de soie et la glycérine dans un autre récipient
4- Ajouter progressivement l’eau florale au mélange huileux en effectuant le mouvement du 8 au fond du bol
4- Ajouter la glycérine, les gouttes d’huiles essentielles + vitamine E + extrait de pépins de pamplemousse
5- Verser la crème dans le flacon.
CONSERVATION : 2 mois maxi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *